ARTICLE

 

 

1. Les Constellations Familiales ou comment libérer les empreintes familiales

 

 

Qui régit notre vie ?

 

Nous appartenons tous à une famille que nous soyons en lien avec elle, qu’elle nous ai abandonnés, ou que nous ayons quitté le nid familial depuis longtemps... nous sommes tous le fils ou la fille d’un père et d’une mère, eux-mêmes les enfants de leurs parents. De cette lignée familiale, nous ne recevons pas seulement la couleur de nos yeux ou de nos cheveux, un trait de caractère, un don, nous héritons également d’un ensemble de comportements inconscients liés aux événements traumatisants ou non résolus de la famille. Ce sera un oncle mort trop jeune à la guerre ou déporté, une grand-mère morte en couche, un suicide, un enfant naturel ou abandonné, un grand amour perdu, l’immigration de la famille...

Ces événements qui parfois touchent des membres de notre famille inconnus, influencent inconsciemment notre vie actuelle, notre santé, nos relations affectives, notre créativité...

 

Les lois familiales et les lois individuelles

 

Le besoin d’appartenance est un besoin fondamental chez l’être humain, il se retrouve chez beaucoup d’animaux, spécialement chez ceux qui vivent en troupe. Ce n’est pas dans la partie cérébrale supérieure, siège de la conscience individuelle, que s’inscrit cette ordonnance mais dans le cerveau reptilien, la partie la plus profonde du cerveau que nous avons en commun avec les animaux.

De ce fait ces lois familiales, auxquelles nous sommes inconsciemment soumis, prédominent sur nos besoins individuels. L’individu est prêt à tout, même à mourir pour mériter son appartenance à son groupe familial.  

Les lois familiales sont  diverses,   prenons par exemple, la loi de complétude :

Chaque membre de la famille a droit à sa place dans le système familial, s’il en est exclu, quelle que soit la raison, alors un descendant  s’identifiera à son ancêtre et reprendra à son compte son destin, comme pour honorer cette personne, permettre que son souvenir demeure dans la famille ou encore pour le remplacer dans le cœur de ceux qui l’ont  aimé.

Il est fréquent de découvrir qu’un enfant est identifié, par exemple, au frère de sa mère, décédé très jeune. Par amour, l’enfant cherche à remplacer ce frère manquant, tant il sent la tristesse que ce deuil a laissée dans le cœur de sa maman.

 

Voici un autre exemple d’identification, apparu lors d’une Constellation Familiale:

Un jeune femme souffre de sévère psoriasis lui interdisant toute vie sociale normale, elle a honte de se montrer. En installant sa Constellation Familiale,   une grande tante juive prédomine manifestement. Elle a été obligée de se cacher dans des conditions très difficiles, pendant  toute la durée de la guerre.  La petite-nièce est complètement identifiée à sa grande tante, comme elle, elle est exclue et doit vivre  cachée. Dans ce cas, les faits sont différents mais les conséquences similaires. Parfois dans certaines identifications, la similarité entre les générations porte aussi bien sur les faits que sur les conséquences.

Alors quelle vie vivons nous ? la nôtre ou celle d’un ancêtre ?

 

La méthode des Constellations Familiales

 

Depuis les années 1970, de nombreux thérapeutes étudient ces forces cachées du système familial, dont Bert Hellinger,   psychologue allemand  qui créa en 1980 la méthode des “Constellations familiales” pour révéler  à la lumière, ces forces inconscientes.  

Comment accéder à cet inconscient familial, le décoder et le libérer ? Une des portes d’accès est l’utilisation de l’espace, c’est celle qui sera ouverte dans les Constellations Familiales pour  communiquer avec l’image inconsciente de notre famille.

 

Comment se déroule la Constellation Familiale

 

Elle se déroule en groupe; la personne qui souhaite réaliser son repositionnement familial, expose brièvement son vécu actuel et les difficultés psychologiques, physiques, professionnelles ou affectives... qui y sont reliées, ainsi que les faits marquants de sa famille. Il peut s’agir de la famille d’origine: parents, grands-parents... ou de la famille actuelle : partenaire, enfants...

À la demande de l'accompagnant, elle choisit, parmi le groupe, des représentants pour elle-même et les membres de sa famille, impliqués dans la problématique.

Avec recueillement, elle dispose, intuitivement, les représentants dans l’espace de la pièce, révélant ainsi l’image inconsciente de son système familial.  Chaque élément est important, la disposition générale de famille, la distance entre chaque membre, la direction vers laquelle ils regardent...

Peu à peu, pris par le champ familial, les représentants commencent à ressentir des sensations physiques, des émotions, des élans de mouvement, appartenant aux membres de la famille qu’ils représentent. Il est très surprenant  de noter combien le ressenti des représentants correspond réellement au vécu des membres de la famille qu’il incarne.

 

C’est alors que commence une danse entre les éléments fondamentaux de la famille, bien sur les êtres humains qui la composent, mais parfois aussi les pays d’appartenance, les religions, tout ce qui, â un moment de l’histoire, a pu jouer un rôle essentiel.

Guidé par le positionnement de départ, par le ressenti des représentants, par la réalité des faits, le thérapeute réintroduit les personnes absentes ou non-honorées, libère les identifications, aide à l’accomplissement des deuils, à la reconnaissance des souffrances refoulées, des secrets chuchotés...

Des phrases rituelles sont proposées aux représentants à fin de permettre la verbalisation des liens d’amour qui unissent et construisent la famille. A la fin de la constellation, un ordre nouveau est installé dans lequel le constellant réintègre sa place, libre acteur de son destin.

 

Le but de la Constellation est de rendre compatible le besoin d’appartenance à la famille et le besoin individuel. Je peux être un membre à part entière de ma famille, l’aimer et l’honorer sans être obligé d’en porter le destin.  En occupant pleinement ma place comme enfant de mes parents, je m’autorise à être pleinement heureux et créatif.

Il est d’une évidence réconfortante de noter à travers cette approche combien dans une famille, chacun souhaite porter ce qui lui appartient, en être responsable. Le système ne reçoit aucune aide quand un descendant porte le destin d’un de ses ancêtres, bien au contraire, il lui retire de sa  force. Quand les liens d’amour se retissent alors le système  et les individus qui le composent sont en voie de guérison.

 

Les Constellations familiales et les autres thérapies

 

Quand une personne vient consulter, par exemple, pour un problème, avec son père, une psychothérapie classique va investiguer  dans l’enfance du client ou le passé récent, : que s’est-il passé entre ces deux personnes?

Dans les Constellations Familiales ou autre approche psycho généalogique, nous ne nous focalisons pas immédiatement sur le symptôme. Si la fontaine ne coule plus,   il est possible qu’il y  ait un problème dans le mécanisme de la fontaine ou en amont, entre la source et la fontaine. Il suffira que l’on répare, là où le lien d’amour s’est interrompu, pour que la fontaine de vie se remette à couler.

Pierre vient consulter, malgré une vie épanouie professionnellement et affectivement, il sent toujours au fond de lui une grande colère qui gêne ses relations aussi bien dans son travail qu’à la maison. De nombreuses thérapies comportementalistes n’ont pas permis d’évacuer cette colère.

La reconstruction familiale nous dévoilera que la colère que porte Pierre ne lui appartient pas.

Le grand-père de Pierre  est décédé accidentellement alors que son fils (le père de Pierre) n’avait que trois ans. Il est très difficile pour un enfant si  jeune, d’exprimer sa tristesse. Aucun adulte, trop pris dans leur propre souffrance ne lui a expliqué ce qui s’est réellement passé, alors ce qui devrait être de la tristesse se transforme en colère : la colère d’être séparé de son papa. L’enfant qui naîtra sentira cette colère dans le cœur de son père et par amour pour lui, inconsciemment il choisira d’en porter un peu pour le soulager ou se rapprocher de lui. Mais en vain, car personne ne peut porter le destin  ou les sentiments d’un autre.  

À travers la Constellation, Pierre a pu prendre conscience du deuil de son père et lui restituer sa colère et la tristesse qui allait avec. Ce genre de travail est très simple et donne des résultats parfois extrêmement rapides.

 

Des thérapeutes, à un moment donné, se confrontent à une limite, avec certains de leurs  patients, qu’ils aident depuis des années. Il n’est pas négligeable de pouvoir envisager que le problème n’est plus du ressort seul du client mais de l’ensemble de son système familial. Il suffira dans ce cas, d’une ou deux séances de Constellations Familiales pour que la thérapie se débloque et donne ses fruits.

Il est vrai que porter pendant des années le destin de ceux que l’on aime, peut laisser des marques sur la personnalité. Dans ces cas, une psychothérapie classique sera vivement conseillée pour compléter la Constellation Familiale et  réparer ce qui a souffert.

 

La méthode des Constellations familiales est extrêmement simple et puissante. Elle réintroduit dans l’âme familiale cet amour naturel qui fait de nos ancêtres, non plus un poids à porter, mais une force soutenante et joyeuse.

Farida Benet • Tél. France 06 62 01 73 12